Surprenante, voire délirante… à première vue, la SP Chaos a de quoi susciter bon nombre de questions tant les chiffres annoncés par le constructeur grec paraissent surréalistes. Dévoilée en ligne il y a quelques semaines, cette ultracar promet 3000 chevaux et un 0 à 300 km/h en moins de 8 secondes.

Les promesses seront-elles tenues ? L’avenir nous le dira mais quoi qu’il en soit, la SP Chaos fait dejà énormément parler d’elle sur les réseaux sociaux après avoir été dévoilée par SP Automotive, le jeune constructeur grec à l’origine de ce bolide. En effet, les premiers chiffres qui circulent depuis la fin d’année dernière donnent le tournis avec un motorisation V10 de 3000 chevaux et une accélération impressionnante pour abattre le 0 à 300 km/h en mois de 8 secondes. Des performances qui ont amené la marque à la baptiser d’ultracar car elle semble jouer un cran au-dessus de toute la concurrence.
Spécialisé dans les matériaux de pointe destinés à l’aéronautique, la défense ou encore la médecine, SP Group, fondé par Spyros Panapoulos, a décidé de frapper un grand coup pour lancer sa branche automobile. Extérieurement, la SP Chaos donne déjà le ton avec un look racé de voiture de course, un nez en pointe et des prises d’air gigantesques sur les ailes. Équipé d’un châssis monocoque conçu en Zylon et reposant sur des jantes de 21 et 22 pouces en alliage de magnésium, l’engin mesure 5,05m de long, 2,07m de large et 1,12 m de haut. Véritable terrain d’innovation, la SP Chaos profite ainsi de nombreux procédés et matériaux de pointe. Et c’est aussi le cas à l’intérieur, au cœur du « cockpit » très dépouillé, où le conducteur profite d’un volant façon F1 avec écran dédié, sans oublier certaines pièces imprimées en 3D et la technologie embarquée comme le démarrage par empreinte digitale ou le contrôle des signaux biométriques permettant d’adapter le comportement du véhicule.


Pour le lancement prochain, SP Automotive a travaillé sur deux versions différentes de sa Chaos. La première, le modèle de base « Earth Version », développe 2049 chevaux et 1389 Nm de couple tandis que la variante Zero Gravity affiche 3065 chevaux. Toutes deux sont animées par un moteur V10 biturbo de 4.0 litres et disposent d’une transmission intégrale avec une boite de vitesses à double embrayage de 7 ou 8 rapports. Pesant respectivement 1388 et 1272 kilos, les deux déclinaisons affichent donc des performances hallucinantes, particulièrement pour la plus puissante : 1,55 sec pour atteindre les 100 km/h et 7, 1 pour passer la barre des 300 km/h. Quant à la vitesse de pointe, elle pourrait flirter avec les 500 km/h.


Évidemment, tous ces chiffres sont à prendre avec des pincettes mais en tout cas, SP Automotive entend vient battre des records avec cette fusée homologuée pour la route dont le tarif démarre à 5,5 millions d’euros pour la Earth Version. Et pour ceux qui voudraient s’offrir la Zero Gravity, il faudra débourser la coquette somme de 12,4 millions d’euros. 15 à 20 exemplaires seront produits par an en fonction de la demande avec un maximum de 100 unités. Les prochaines semaines en diront davantage sur le lancement officiel et surtout sur les performances. Affaire à suivre.

automotive.spyrospanopoulos.com