Aujourd’hui considéré comme le nouveau roi de l’architecture Scandinave, le norvégien Reiulf Ramstad définit une esthétique audacieuse et novatrice. Implanté à Oslo, il intervient sur des projets à l’international depuis la création de son agence en 1995. Plus de 35 ans de créativité étonnante que l’on vous présente ici…

Des projets sans prétention, simples d’apparence mais osés et résolument audacieux, voici comment nous pourrions résumer l’architecture de Reiulf Ramstad Arkitekter (RRA), cabinet d’architectes norvégien en vogue… Inspirés par les travaux d’Aldo Rossi, d’Aldo Scarpa ou encore de Sverre Fehn pour leur approche sur l’expressivité des matériaux, Reiulf Ramstad et ses collaborateurs créent des projets radicaux, en lien direct avec le paysage environnant (particulièrement imposant en Norvège) et le contexte qui les accueille. Jouant avec les variations d’échelle, avec les aspérités des terrains à investir, Ramstad rompt avec la tradition architecturale nordique en s’appuyant sur des matériaux naturels et bruts pour créer différentes visions de la nature ou de l’environnement direct pour les utilisateurs, créant ainsi de nouvelles façons d’expérimenter la ville ou les espaces naturels. RRA magnifie les territoires.

Chaque projet a donc un destin et une histoire propres, toujours adaptés aux conditions sociales, humaines, économiques et culturelles environnantes, en visant toujours l’excellence architecturale. Principalement conçus en Norvège, ils prennent également vie à l’étranger comme, par exemple, le Chemin des Carrières. Installé à Rosheim en Alsace, cette voie verte réhabilitée intégre des pavillons culturels et des points de vue sur la nature baptisés les Portes du Bonheur comme autant d’installations graphiques et contemporaines rythmant le paysage. En Norvège, Le Romstal Folk Museum de Molde est le parfait exemple d’architecture durable et responsable propre à RRA. Impressionnant et simple à la fois, ce bâtiment angulaire, construit en pin et matériaux locaux, rassemble la culture populaire et les qualités paysagères caractéristiques de la région dans une composition qui signale la fonction et la signification de l’édifice.

Autre projet d’envergure, le Trollstigen Visitor Centre. Surplombant le Geiranger Fjord de Trollstigen, le parcours imaginé par Reiulf Ramstad est une initiative du Ministère du Tourisme norvégien visant à mettre en valeur des sites naturels d’exception comme il n’en manque pas dans le pays. Pour ce projet, l’architecte a intégré à ce paysage de roches nues, fait de sentiers abrupts, de parties inaccessibles, le tout dans un climat très rude, un cheminement vers un belvédère panoramique. Ciment brut et acier corten forment alors des lignes géométriques, en écho aux reliefs lunaires qui absorbent visuellement la structure. Le projet intègre aussi une étonnante succession de petites constructions contemporaines : un centre d’accueil, avec son restaurant et ses quelques refuges. Un site idéal pour découvrir la route des trolls et rétablir une relation consciente entre la nature et les visiteurs, entre l’architecture et l’environnement, selon la volonté de l’architecte.

Enfin, le studio imagine aussi des édifices plus urbains, comme The Circular Distric, implanté à Reykjavik en Islande dans le cadre du programme « Reinventing Cities – Iceland C40 ». Premier bâtiment circulaire du Pays, développé en respectant une neutralité carbone drastique, il accueille un centre communautaire d’innovation alimentaire, un centre éducatif et commercial et un guide en développement urbain durable, tout un écosystème d’activités interconnectées : parcelles agricoles urbaines, productions maraîchères verticales, espaces pédagogiques. Un projet innovant, en accord avec les préoccupations de notre époque, et qui illustre parfaitement les engagements de l’agence Reiulf Ramstad Arkitekter.

www.reiulframstadarkitekter.com