Lancée en 2019 par Laurent Pastor et Théo Monelli, la marque montpelliéraine Bisous Skateboards nous envoie de l’amour dans tous les sens avec des collections ultra fraîches et colorées, inspirées de la culture skate et surf des années 80 et 90. Installée boulevard du Jeu de Paume, elle ouvrira en janvier 2022 son Bisous Café. Et c’est Théo qui nous raconte tout ça.

Salut Théo, comment est née la marque ?
L’aventure a démarré en 2017 avec Laurent Pastor, mon associé. On a commencé à en parler en skatant avec l’idée de monter un projet français avec un nom français, influencé par le skate, le surf et les années 80-90 et surtout plaire aux filles. Pendant plusieurs mois, on a travaillé dessus en tâtant le terrain et le lancement officiel a eu lieu en juin 2019 suite au premier salon. On a mis en route la distribution avant d’ouvrir la boutique à Montpellier en décembre 2019. Côté organisation, Laurent s’occupe de toute la partie artistique et musicale avec Bisous Radio, le suivi de production et de mon côté je gère la partie commerciale, à savoir la boutique, les clients et la distribution.

DA, fabrication, distribution… Comment vous fonctionnez ?
Pour la direction artistique, c’est donc Laurent principalement, moi aussi bien sûr et un graphiste. Comme je le disais, on s’inspire des coupes des années 80 et 90 et on a créé nos propres patrons et pigmentations de couleurs pour les vêtements. Et la fabrication du textile est réalisée au Portugal où on a trouvé un super partenaire. Bisous est distribuée dans une quinzaine de boutiques en France, en Europe et en Asie aussi, au Japon et à Hong-Kong.

Le rythme des collections ?
On sort deux grosses collections de vêtements par an et ensuite on apporte un peu de fraicheur sur les intersaisons avec des petits nouveautés et des collaborations. En plus des sweats, t-shirts et joggings, on présente 5 à 8 planches de skate par saison que l’on fait fabriquer au Canada. Et puis quelques accessoires comme les chaussettes et les claquettes. Dernièrement, on a sorti des porte-clés réalisés en collaboration avec un artisan maroquinier de la région.

Les collaborations ?
On développe pas mal de collabs au fil des saisons. En juin dernier, Violette_Fr a lancé sa première ligne de cosmétiques autour de laquelle on a réalisé deux t-shirts, un hoodie, un bandana, une planche de skate et des chaussettes. Aussi, Davy, notre copain de chez Paraboot, a été le premier à nous aider pour nos lookbooks, ensuite il y a eu GH BASS, une marque anglaise et l’année prochaine ce sera JM.WESTON avec qui on va créer deux paires de mocassins pour l’été et l’hiver. Sans oublier, une collection avec la marque Element et des casquettes avec New Era qui arriveront l’année prochaine. Et puis, jusqu’à Noël, on peut retrouver Bisous à la Samaritaine à Paris où on a installé un petit corner.

La déco de la boutique ?
La boutique est à l’image de nos collections avec une déco 80-90 et on aime bien changer, réaménager de temps en temps. Au début, on avait créé une ambiance club de striptease et en ce moment, c’est comme une piscine vide avec le carrelage et une sorte de hammam où sont présentées les planches de skate.

Les projets pour 2022 ?
On travaille donc sur les collections et les collaborations dont je parlais avant. Et puis on va ouvrir le Bisous Café dans le quartier Saint-Roch à Montpellier, un lieu de 25 m2 où on va proposer une offre de sandwichs frais, des pâtisseries et du café avec l’ADN Bisous. Et on a aussi un gros projet avec une marque scandinave pour femmes.


bisousskateboards.com