Ancien concepteur-rédacteur installé au Cap en Afrique du Sud, Alexis Christodoulou est aujourd’hui devenu la référence de « l’architecture imaginaire ». Artiste numérique autodidacte spécialiste de la 3D, il conçoit des espaces visuels à l’esthétique moderne et épurée inspirés de paysages urbains, de voyages et surtout de son esprit. Associant extérieur et intérieur, ces environnements minimalistes dépourvus de vie humaine sont avant tout des fantasmes d’évasion.

Hello Alexis, comment ça va ?
Super bien merci, je suis un peu débordé en ce moment !

Quelques mots pour décrire ton style ?
Épuré, moderne et ludique.

Un savant mélange de techniques ?
Oui un logiciel 3D et un sens aiguisé de l’architecture et du design.

Tes principales inspirations ?
L’évasion et le désir d’être dans de beaux espaces.

Ton dernier et ton prochain voyage
Le dernier : les iles grecques et le prochain : les iles grecques 🙂

La meilleure ville pour l’architecture ?
Tokyo j’imagine mais je n’y suis jamais allé.

Le meilleur endroit pour déconnecter ?
N’importe où du moment que le téléphone ne capte pas.

Ton disque du moment ?
Je n’ai pas de disque en particulier. Mais j’écoute très souvent NTS radio et particulièrement leur playlist ambient.

Un film qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie ?
Ran d’Akiro Kurosawa

Un artiste incontournable pour toi ?
Rachel Whiteread, une sculptrice, graveuse et dessinatrice britannique.

Un musée à visiter absolument ?
Le musée Miro à Barcelone.

Ton plat préféré ?
Ça dépend en fait mais en ce moment je dirais le pain grillé frit du restaurant voisin.

Tes futurs projets ?
Tous les projets sont en attente avec la situation sanitaire. Mais j’espère pouvoir déménager prochainement en Europe et développer le studio.

Ton rêve d’artiste ?
La paix dans le monde

Un dernier mot ?
Il faut rester en sécurité avant tout et respecter les mesures sanitaires.

https://alexiscstudio.com