Le Kid marseillais Mathieu Hocine revient en ce début d’année avec « Lovers ». Un cinquième album en forme d’ode au sentiment amoureux après avoir consacré les deux précédents aux turpitudes de sa relation avec l’américaine Julia Minkin. Et pour ce dernier opus, il a décidé de nous surprendre avec de nouvelles collaborations bien senties…

Kid Francescoli s’est enfermé pendant un moment dans son studio du Vallon des Auffes à Marseille pour imaginer ce nouvel album. Un retour aux sources dans sa ville natale, après 2 années à arpenter sans relâche les scènes de la planète, pour produire et mettre en valeur de nouvelles voix féminines qui font le charme de « Lovers.       


La première est celle de la franco brésilienne Samantha, rencontrée au hasard de la nuit marseillaise qui pose son timbre fragile sur « Eu Quero », le morceau fondateur de cette fournée musicale 2020. On la retrouve également sur le joli « Ces deux-là » et « O Sol ». Cette nouvelle idylle donne ensuite envie à Kid Francescoli d’élargir le champ de ses collaborations. Sarah Rebecca, passée par les pistes de French 79 (le collègue du projet Husbands), enflamme par exemple l’album avec « Miss Mess » et « The Only One ». La révélation italo marocaine Nassee pose sa voix sur les mélodies moites et chaloupées des singles « Alive » et « City Lights ». Et enfin, Alizée alias iOni qui revendique une sensualité nerveuse sur « Cent Corps » et sur le morceau plus electronique « So Over ».

Paroles en anglais, en français, ou en portugais forment alors une sorte de grand huit sentimental où les choses de la vie se confondent avec les choses de l’amour, et dont l’écoute donne l’impression de sentir les rayons du soleil sur sa peau… Le tout est savamment orchestré par le producteur-arrangeur Simon Henner (French 79) qui distille des harmonies lunaires entrainant Kid Francescoli dans un nouveau registre : une pop qui flirte avec la musique classique.

En ressort un album radieux, qui puise ses inspirations dans le modèle américain, cher à Mathieu Hocine, a qui ce dernier a ajouté une grosse touche de couleur latino-méditerranéenne qui illumine l’ensemble dans une homogénéité remarquable.