Véritable icône du design scandinave, le Finlandais Alvar Aalto fait l’objet d’une grande rétrospective « Alvar Aalto – Second Nature » au Vitra Design Museum en Allemagne. L’occasion de redécouvrir le travail prolifique et toujours aussi contemporain de ce designer et architecte de génie.

Depuis le 27 septembre dernier et jusqu’au 1er mars 2015, le Vitra Design Museum propose une immersion dans l’univers du « Géant du Nord ». Peinture, photographie, théâtre, Cinéma, Alvar Aalto était un touche-à-tout. Personnage central de l’art et de l’architecture internationale d’avant-garde des années 1920, il s’entoure d’une myriade d’artistes tout aussi légendaires : László Moholy-Nagy, Jean Arp, Alexander Calder ou encore Fernand Léger. Et comme ce dernier, il se définit comme un réel chef d’orchestre, réalisant ses projets comme il écrirait des symphonies. Pour ses travaux architecturaux, il effectue des recherches globales, allant jusqu’à réaliser le mobilier et les luminaires. Son travail est, dès ses débuts, qualifié d’organique, inspiré de la nature et des paysages finlandais. Ce style dont il est l’un des initiateurs aura une influence considérable, et tout particulièrement sur le travail de Charles et Ray Eames, autres icônes dont nous avons déjà parlé.

53_VDM_AALTO_©UrsulaSprecher_MG_1218

Dès les années 20, son style moderne et fonctionnaliste s’affine et donne naissance à des édifices tels que le siège du journal Turun Sanomat à Turku ou encore les pavillons de la Finlande pour l’Exposition Universelle de Paris en 1937 et de New York en 1939. Il prône la vocation humanisante du design, refusant les formes géométriques rigides et les matériaux artificiels, trop éloignés des éléments naturels.
Aujourd’hui, ses travaux les plus connus sont sans conteste des pièces de design aux lignes toujours ancrées dans notre époque. Créé en 1936, le vase Savoy en Verre moulé est un must-have. Le fauteuil Paimo 41 (1930-1931) reflète tout l’intérêt d’Aalto pour le contreplaqué moulé qui deviendra vite son matériau de prédilection. Autre pièce entrée au panthéon du design, la table « Desserte 900 » aux roues surdimensionnées, présentée au public pour la première fois en 1937 lors de l’Exposition Universelle de Paris.
En 1935, il fonde la maison d’édition de mobilier et galerie ARTEK avec son épouse et deux autre associés. La société deviendra rapidement une référence à l’échelle internationale. Ses pièces ont alors un succès immédiat en Angleterre et au États-Unis. Il fut l’objet de plusieurs expositions, le MoMA de New York a par exemple exposé son travail à trois reprises, la première rétrospective ayant eu lieu dès 1938 ! Pas étonnant que ses idées humanistes et ses inspirations à propos de la relation entre l’homme et la nature aient permis au design scandinave de se créer de solides bases et d’entrer dans les intérieurs les plus prestigieux. Cette dernière exposition, au Vitra Design Museum de Weil am Rhein en Allemagne, vous permettra de découvrir son travail, en plein dialogue avec de nombreuses œuvres d’artistes l’ayant côtoyé tout au long de sa mirifique carrière.

 

29_Aalto_Second Nature_Design Kopie