California Love ! Go to Beverly Hills pour un tour du propriétaire de cette somptueuse villa perchée sur les hauteurs du célèbre quartier de Los Angeles, la Laurel Way House imaginée par le cabinet d’architecture Whipple Russell.

Quartier luxueux truffé de villas cossues, Beverly Hills reflète à merveille la démesure américaine. Et c’est ici que le cabinet d’architecture Whipple Russell a été chargé de construire l’impressionnante Laurel Way House dont le chantier s’est achevé en octobre dernier. Car oui, cette villa contemporaine en impose, tant par les chiffres que par son aménagement.

Entourée d’un jardin aménagé sur plusieurs niveaux et d’une longue piscine qui font penser à une île au milieu de l’océan, la bâtisse se déploie sur près de 930m². Une surface habitable digne d’un petit château où se succèdent les pièces en tous genres : six chambres, 10 salles de bain, grands salons, salle de cinéma et son bar, bureau de président, cave à vin entièrement vitrée pouvant accueillir 1000 bouteilles, immense dressing et garage pour cinq véhicules… cette maison contemporaine a été conçue comme une véritable boîte à bijoux. A savoir que chaque espace a une fonction bien définie et un aménagement qui lui est propre.

[su_carousel source= »media: 4364,4365,4366,4367,4368,4369,4370,4371″ width= »560″ height= »560″ items= »1″ title= »no »]

La signature de l’architecte Marc Whipple est ici clairement identifiable. Nombre d’éléments qui constituent la structure et l’intérieur de la maison rappellent certaines de ses réalisations: la présence de textures lisses côtoyant la pierre brute et les panneaux de bois associés aux larges baies vitrées reflétant l’eau. Le choix de matériaux et leur utilisation dégage une atmosphère de légèreté dans laquelle les murs semblent flotter et la connexion vers l’extérieur demeure essentielle. Car sous le soleil californien, on vit aussi bien dehors que dedans. Cette sensation de douceur se retrouve jusque dans les moindres détails de la décoration : tons crème et chocolat, luminaires en suspension, meubles fixés au-dessus du sol ou petit jardin zen. Du côté du mobilier, les concepteurs ont privilégié des éditeurs italiens tels Maxalto, Minotti et B&B Italia dont les créations peuplent l’ensemble des pièces de la Laurel Way House. Certaines ayant été créées sur mesure pour cet exceptionnel projet.

On vous laisse admirer le résultat en images. Pour info, sachez qu’à l’heure actuelle la Laurel Way House n’a pas encore trouvé preneur. Le prix s’élève tout de même à 36 millions de dollars. Dépêchez-vous, George Clooney est sur le coup !

12-LaurelWay12-LaurelWay…………………………………………………………………………………………………………………….

© Photos : William MacCollum – Art Gray Photography / www.whipplerussell.com