Sensation depuis le printemps dernier avec leur premier album Howlin, le duo australien Jagwar Ma nous offre une dance-pop psychédélique de premier choix. Leur prochain concert en France est prévu le 1er novembre à la Grande Halle de la Villette à Paris.

Dix-huit mois après la sortie de leur single Come Save Me, Jagwar Ma a surpris la planète musicale avec Howlin. On sait l’engouement que suscite parfois un premier morceau avant qu’il ne retombe brutalement à l’écoute de l’album. Ce ne fut pas le cas, bien au contraire, avec le duo australien de Jagwar Ma. L’attente fut longue certes mais le résultat en valait la peine. Encore méconnus chez nous avant leur prestation au Midi festival en 2012, le producteur Jono Ma et le chanteur-guitariste Gabriel Winterfield ont bel et bien rattrapé leur retard en nous livrant onze titres étincelants.



Avant de s’établir sous le nom de Jagwar Ma en novembre 2011, Jono et Gabriel avaient déjà fait un bout de chemin dans la musique, évoluant chacun de leur côté au sein des formations Lost Valentinos pour le premier nommé et Ghostwood pour le second. Pour l’anecdote, les deux acolytes racontent qu’ils partagent une passion commune pour Jimi Hendrix et les films de Bruce Lee et qu’ils se sont rencontrés pour la première fois chez un ami devant Opération Dragon. Leur premier titre Come Save Me sonnera d’ailleurs les débuts de Jagwar Ma. « A la base, c’était une chanson instrumentale avec des beats créés par Jono, puis j’ai apporté ma voix dessus. Ça a bien fonctionné. On en a fait quelques versions, c’est de là qu’est né Jagwar Ma » explique Gabriel.

Les deux amis se prennent au jeu et décident de pousser le bouchon un peu plus loin. Résultats : The Throw puis un premier opus baptisé Howlin tombé du ciel en juin dernier. Enregistré en partie dans la campagne française et mixé par Ewan Pearson à Sydney, l’album aux onze titres psychédéliques et ensorcelants croisant pop, dance et électronique n’aura pas mis longtemps à mettre tout le monde d’accord. Ces mecs-là ont débarqué d’Australie avec des sons novateurs et accrocheurs et nul besoin d’écouter cinq titres pour se laisser embarquer sur leur galaxie. Une surprenante découverte !

…………………………………………………………………………………………………………

jagwarma.com / © Photos : D.R