Dernier projet en date du jeune architecte brésilien Guilherme Torres, la BT House conjugue rigueur des lignes et décoration cosmopolite. Visite de cette résidence contemporaine ingénieuse.

Au Brésil, Guilherme Torres s’est déjà forgé une solide réputation malgré son jeune âge. Architecte et designer réputé comme étant perfectionniste, il compte à son actif nombre de projets marqués par une certaine rigueur des lignes tranchant avec une décoration intérieure plus ludique et colorée, fusion du moderne et du traditionnel. Maisons, appartements, bureaux, mobilier… sa griffe est facilement reconnaissable au pays de la samba. Et pour la BT House, son projet le plus récent, il a gardé la même ligne de conduite.

 

C’est au sud du pays, à Maringá, que Guilherme Torres a bâti et aménagé sa propre maison. Une monumentale résidence imaginée comme un refuge dont la superficie totale est répartie sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, l’espace est organisé en différentes sections rectangulaires accueillant cuisine, salon et salle à manger ouverts sur l’immense terrasse en bois et la piscine. Tandis que la partie plus privée de la maison regroupant les chambres est installée au premier étage, dans ce monolithe de béton posé sur les larges murs de briques. Sur les deux grandes façades de ce niveau supérieur, Guilherme Torres a choisi d’intégrer des « rideaux » de bois inspirés de l’architecture orientale classique (mashrabiya). Une solution à la fois esthétique et ingénieuse, souvent utilisée au Portugal et exportée plus tard vers le Brésil, qui permet de se protéger du soleil, laisser passer l’air et conserver l’intimité des habitants.

Côté décoration, Guilherme Torres a mixé différents univers et styles pour habiller et meubler l’intérieur. Couleurs vives, éléments contemporains, mobilier brésilien…la BT House joue sur les associations : tables et canapés signés par l’architecte lui-même, pièces de designers locaux comme Sérgio Rodriguez ou Carlos Motta, luminaires Tom Dixon, tapis iraniens…. Cette touche de fantaisie sud-américaine (et orientale) conjuguée au design contemporain européen tranchent avec les matériaux bruts. Quant au jardin, c’est le paysagiste Alex Hanazaki qui s’est chargé de le dessiner.

…………………………………………………………………………………………………………

www.guilhermetorres.com / © Photos : Denilson Machado