Harry Bertoia, à l’origine sculpteur, entretenait d’étroites relations avec les couples Eames et Knoll qui ont donné naissance à des pièces iconiques. Le fauteuil Diamant reste sa plus grande réussite en tant que designer de mobilier.

 » Harry Bertoia fait preuve d’un trait de génie en créant en 1952 pour Knoll International le fauteuil Diamant « . Remontons donc dans le temps, soixante ans en arrière, au début des années 50. Harry Bertoia, alors réputé comme spécialiste du métal dessine ce qui deviendra sa plus iconique pièce de mobilier, le célèbre fauteuil Diamant caractérisé par sa structure en tiges métalliques.

Mais pour mieux cerner les contours de ce succès planétaire, il faut retourner plus loin dans le passé, à l’aube des années 30 lorsque le jeune Bertoia quitte son Italie natale pour les Etats-Unis. A cette période, il va s’intéresser de près aux disciplines artisanales à l’image de la joaillerie et au travail sur le métal qu’il enseignera d’ailleurs à Cranbrook après ses études. C’est durant sa longue formation qu’il rencontrera le couple Charles & Ray Eames avec qui il collaborera jusqu’en 1950 pour la création de chaises en contreplaqué moulé. Il côtoiera également Eero Saarinen à l’occasion d’un projet pour General Motors à Détroit. Puis en 1950 donc, il se rapproche de Hans et Florence Knoll auprès desquels il concevra, avec un nouveau matériau, la collection Bertoia comprenant un banc, une chaise, un fauteuil asymétrique ainsi que les fauteuils grand et petit Diamant.


Fauteuil Diamant (1952 – Knoll) : Intemporel et universel, le fauteuil Diamant est le résultat des longues recherches sur le métal entreprises par Harry Bertoia durant sa carrière. Véritable exploit technique, cette pièce maîtresse arbore une structure en fils d’acier soudés point par point avec une finition chrome poli ou revêtement rilsan. Disponible entièrement tapissé ou avec une galette d’assise. Pour cette création, Bertoia fut récompensé par le prix  » Créateur de l’année » aux Etats-Unis en 1955. « Ce fauteuil est une étude sur l’espace, les formes, le métal… Si vous le regardez, il est fait principalement d’air, comme une sculpture légère. L’espace le traverse « .

…………………………………………………………………………………………………………

© Photos : D.R