Il a des allures de scientifique cloitré dans son laboratoire de recherches. Pourtant Ross Lovegrove parcourt le monde pour défendre ses idées et projets novateurs résolument tournés vers le futur. Celui du design organique et de l’économie verte. Portrait.

Surnommé « Captain Organic » en raison de son penchant pour les formes naturelles, Ross Lovegrove fait partie de ces personnages atypiques qui participent activement à l’évolution de notre mode de vie et de notre manière de consommer au quotidien. Se considérant plus comme un biologiste évolutionnaire que comme un designer, ce gallois visionnaire installé à Londres évolue à la croisée de la technologie, de la science des matières et des formes organiques. Une nouvelle esthétique du XXIème siècle que Ross Lovegrove définit à travers de multiples projets : mobilier et architecture bien sûr, aviation, horlogerie, transport… Rien ne semble freiner sa créativité, sa volonté de sans cesse innover et son optimisme pour l’avenir.

Un avenir qu’il voit plus économique en énergie grâce notamment aux technologies « vertes », domaine dans lequel il a déjà fait ses preuves avec son Solar Tree créé en collaboration avec Artemide, le générateur d’énergie Windmills au design floral ou ce Bamboo Bike ultra léger pour BioMega. Issu d’une famille militaire, ce diplômé en design industriel (1980) et détenteur d’un Master du Royal College de Londres (1983) avait déjà à l’époque une approche différente du métier et de ce vers quoi il devrait se tourner dans les années à venir : l’essentialisme organique. A savoir l’économie évolutionnaire intelligente en accord avec les besoins humains. L’ensemble de ses créations suit ainsi cette logique de conception.

Passé chez Frog Design au début des années 80 où il travaille sur le Walkman de Sony ou les ordinateurs Apple, Ross Lovegrove s’installe par la suite à Paris pour rejoindre Knoll en tant que consultant et créer Alessandri Office System. Une période durant laquelle il collabore avec l’Atelier de Nîmes au côté de Philippe Starck et Jean Nouvel, pour Hermès, Louis Vuitton et Dupont. Son retour à Londres dès 1986 pose les bases de sa grandissante influence sur les secteurs du mobilier ou des transports : Kartell, Cappellini, Moroso, Driade, Vitra, Herman Miller, Airbus Industries ou Japan Airlines. Son Studio X, ouvert en 1990 et installé à Notting Hill, ressemble d’ailleurs plus à un centre de recherches et de développement qu’à un studio de designer. Il en sortira la fameuse chaise Supernatural, illustration parfaite de la philosophie Ross Lovegrove : formes organiques et processus de fabrication inédit qui consiste en un moulage par injection en polypropylène renforcé de fibre de verre. A l’occasion de Lille3000 et dans le cadre des métamorphoses urbaines de Fantastic2012, à partir du 6 octobre prochain, Ross Lovegrove installera son projet de « soucoupe volante » UFO dans le hall de la gare Lille-Flandres.

…………………………………………………………………………………………………………

Photos : Alpine Capsule / Chaise Supernatural ::: © Studio X

…………………………………………………………………………………………………………

www.rosslovegrove.com