Nous parlons souvent de l’humour belge. Eh bien maintenant nous allons vous montrer ce qu’est la créativité belge avec Christophe Gilbert. Photographe publicitaire spécialisé dans la manipulation, il s’exprime régulièrement avec des photos. pour focus, il livre quelques explications.

Comment avez-vous débuté votre carrière de photographe professionnel ? J’ai commencé en assistant un photographe anglais durant 1 an et demi, ensuite comme photographe pour sa société durant 1 an avant de commencer pour mon propre compte.

Vous vous êtes spécialisé dans la photo-manipulation, pourquoi avoir choisi cette « voie » ? Aviez-vous envie sortir du cadre de la photo « traditionnelle » ? Tout naturellement en suivant l’évolution de la technique photographique. Je crois que dans le domaine publicitaire il ne doit plus y avoir beaucoup d’images non manipulées. Ceci dit toutes les images que je réalise ne sont pas manipulées. Dans certains cas la manipulation permet d’être plus créatif.

Vous travaillez beaucoup sur la retouche du corps humain, est-ce la partie qui offre le plus liberté en terme de manipulations ? Je travaille le rendu du corps humain en fonction du résultat que l’on souhaite avoir, il peut m’arriver d’adoucir, de lisser ou bien de durcir les textures de peaux, de modifier les expressions et les proportions d’un visage uniquement dans le but de renforcer l’image et son concept.

La publicité est synonyme de créativité, particulièrement dans le domaine de l’automobile. Est-ce un univers « idéal » pour vos compétences ? Je ne trouve pas que la photographie automobile soit un domaine plus créatif qu’un autre, pour moi chaque domaine a de l’intérêt.

Votre savoir-faire vous permet –il parfois de proposer quelques idées aux créatifs des agences de pub ? La réalisation d’une image publicitaire est le fruit d’une collaboration. Chacun dans son domaine doit amener sa valeur ajoutée.

On dit parfois que vos clichés sont provocants. Qu’en pensez-vous ? Vous utilisez également beaucoup l’humour… Pour moi la provocation est utile si elle n’est pas gratuite. Qui n’aime pas l’humour ?

Est-ce que tout est possible pour vous au niveau de la retouche ou existe-t’il certaines limites, techniques ou « morales » par exemple ? Je pense que oui, tout est possible aujourd’hui. Cela dépend des moyens et du temps dont on dispose, bien sûr il est important de conserver un sens moral, il appartient à chacun de connaître ses limites.

Avez-vous un souvenir en particulier d’une campagne de pub ? Je n’ai pas de souvenir particulier, mais les campagnes femmes félines avec des bébés pour la marque Beka ainsi que les campagnes pour la peinture Levis, m’ont beaucoup plues.

Quels sont vos projets actuellement ? J’essaie de me concentrer sur le développement de mes projets personnels.


www.christophegilbert.com