Marcon rime avec tradition ! Familiale, locale et culinaire, elle se perpétue depuis plusieurs dizaines d’années au coeur d’un petit village, dans la famille de l’un des plus brillants chefs français. Epaulé depuis six ans par Jacques, un de ses enfants, futur grand.

En pleine nature, à St-Bonnet-le-Froid, entre Ardèche et Auvergne, se dresse le petit paradis de la famille Marcon : Régis, Michèle sa femme et Jacques, le fils passionné de cuisine. Ici, tout le monde les connaît. Et pour cause, la tribu est installée ici depuis des décennies. Une terre qui a vu naître Régis en 1956 et qui l’a vu reprendre l’affaire familiale en 1979, l’Auberge des Cimes. Régis s’inscrit très vite dans la tradition d’accueil qui a fait la réputation des Marcon. Trente-deux ans plus tard, la famille est restée fidèle à ce pays dont l’histoire des produits et les artisans qui les créent sont sublimés dans la cuisine de Régis et Jacques. Quelques années de travail auront été nécessaires pour que le restaurant soit reconnu comme un établissement incontournable de la région. 1990, première étoile pour le chef, suivie de la seconde sept ans après avec en prime l’entrée dans le groupe Relais & Châteaux, gages de grande qualité. Cet attachement à la terre, à la nature et à tout ce qui en ressort se révèle au grand jour dans l’assiette. Cuisine de coeur, cuisine de pays, étonnante, généreuse, moderne… Agneau noir du Velay, champignons devenus emblème de la maison, lentilles vertes du Puy, fromages du terroir et les bons vins. Chez les Marcon, les repas deviennent de véritables fêtes à travers une gastronomie des saisons unique au monde. « Ardèche et Auvergne : indéniablement ancré dans sa région, Régis Marcon s’en inspire sans cesse : il y puise l’essence même de sa cuisine en travaillant les produits locaux mais aussi en respirant un air qui le ressource ».

Perpétuer la tradition, voilà ce qui fait l’histoire des Marcon et du village. Jacques est ainsi venu rejoindre son père derrière les fourneaux en 2005, après l’entrée du chef de famille dans le cercle très fermé des triples étoilés. Une année qui marquera également l’ouverture du nouveau restaurant des Marcon. Perché sur la colline, il est le symbole d’un nouveau chapitre de leur histoire tout comme l’hôtel écolabel inauguré en 2008. Dix chambres troglodytes, une salle de 60 couverts avec une vue panoramique à 160°… l’hôtel-restaurant est le vaisseau amiral de l’univers Marcon. Mais ils n’ont pas pour autant délaissé l’Auberge des Cimes, redevenue ce qu’elle était à la fin des années 50, du temps des parents de Régis : un authentique bistrot, La Coulemelle et un petit hôtel, Le Clos des Cimes. Chez les Marcon, on est aussi attaché à la dégustation d’une bonne pâtisserie accompagnée d’un thé et au plaisir du vrai pain certifié bio. Et pour y goûter, direction La Chanterelle, qui a ouvert ses portes en 2000. Chaque lieu signé Marcon revisite à sa manière l’histoire de famille et l’esprit du petit village. Sucré, salé, thé, gastronomie étoilée et séjour en pleine nature, le tout dans une démarche environnementale. Savoir régaler en toute simplicité est un métier. L’histoire continue à St- Bonnet-le-Froid.

© photo : Laurence Barruel

www.regismarcon.fr