Quatrième édition du Festival K-Live à Sète les 27 et 28 Mai  prochains,  toujours prestigieusement  parrainé par Emmanuel de Brantes .

L’édition 2010 avait atteint son apogée avec un  envoutant concert  de Coco Rosie dans le non moins envoutant cadre du Théâtre de la Mer. Cette année, c’est le trio rock culte  du Jon Spencer Blues Explosion qui devrait aisément relever le défi. Jon Spencer Blues Explosion, c’est le rock new yorkais à l’état brut, mâtiné de garage et de blues. C’est aussi  20 ans d’existence et de concerts réputés exceptionnels. Jessie Evans , l’ex leadeuse du groupe californien disco punk The Vanishing, assurera une première partie attendue avec le duo qu’elle forme sur scéne avec Toby Dammits, ex batteur d’Iggy Pop. Seront également présents Servo, dont le hardcore  mèlé de punk et de pop est précédé depuis bientôt dix ans par une réputation scénique plus que flatteuse.

En parallèle de ce concert de choc, K-Live proposera cette année encore des expositions annexes au cœur de la ville, avec son Musée à Ciel Ouvert ( un ensemble de créations disposées au gré des rues et des places de Sète), dédié  au street art avec cette année le  graphiste urbain  Epsylon Point .En préambule de cette édition 2011, le graphiste Marseillais Tabas et le plasticien-illustrateur Grégory Decock, passé maître dans l’Art Ephémère et le détournement d’objets du quotidien, investiront la Chapelle du 29 Avril au 18 Mai avec des créations  déclinées sur le thème de la pipe , objet fétiche du plus célèbre des Sétois, Georges Brassens,  qui aurait eu 90 ans cette année.

www.k-live.fr